PROMISE is laureate of 2017 Canceropole call

15 janvier 2018
4 entreprises régionales lauréates du programme Preuve du Concept CLARA
Le Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA) a une nouvelle fois démontré en 2017 son efficacité à transférer les découvertes des équipes de recherche en oncologie vers des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes, grâce au programme Preuve du Concept CLARA. Le programme PDC CLARA accueille en ce début 2018 quatre nouveaux projets.


Le 12ème Appel à Projets mené au cours de l’année 2017 a permis l’identification de 12 projets et a mobilisé un panel de 23 experts nationaux et internationaux. Le portefeuille du dispositif de soutien Preuve du Concept CLARA compte désormais 49 projets financés depuis 2005.

Le financement de ces quatre nouveaux projets représente une subvention publique totale de 945 000 € apportée par les collectivités locales. Celles-ci réaffirment ainsi leur soutien à l’économie de la connaissance : Région Auvergne-Rhône-Alpes (430 000 €) ; Métropole de Lyon (315 000 €) et Grenoble Alpes Métropole (200 000 €). Les entreprises partenaires, COVALAB, EDAP TMS, MEDIMPRINT et PROMISE Advanced Proteomics prévoient de réaliser de leur côté un investissement de 1.5 M€.

Cette année les thématiques des projets sont variées et représentent la diversité des projets accueillis dans notre programme : des biotechnologies aux technologies médicales, du diagnostic à la thérapie. Le potentiel de développement économique répondant à un besoin médical en oncologie se révèle être le point commun de l’ensemble des projets Preuve du Concept CLARA

souligne Ophélie PHILIPOT, responsable du programme.

La société PROMISE Advanced Proteomics ambitionne de devenir un leader mondial dans la quantification clinique des anticorps thérapeutiques et la médecine personnalisée. Elle possède actuellement à son catalogue 6 kits et ambitionne de proposer 20 kits sur le marché d’ici 2020.

Aujourd’hui, l’immunothérapie offre des perspectives sans précédent dans le développement de médicaments. Cependant, les patients montrent des variabilités importantes, c’est pourquoi le suivi thérapeutique des immunothérapies est devenu une préoccupation majeure des cliniciens.

Le projet MADMAS vise à développer une méthode de dosage des anticorps thérapeutiques circulants afin d’individualiser la prise en charge des patients atteints de cancers du poumon ou de mélanome et traités par immunothérapie. L’originalité de cette méthode réside en la possibilité de distinguer et quantifier plusieurs anticorps thérapeutiques et de réaliser un suivi précis même en cas de combi-thérapie.

Le succès de ce projet aura un impact à plusieurs niveaux :

Impact médical : Une efficacité des immunothérapies accrue du fait de la personnalisation du traitement.
Impact médico-économique : Une maitrise des coûts importante grâce à l’optimisation de la prise en charge des patients.
Impact institutionnel : L’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon prendra le leadership dans l’utilisation de ces résultats en tant que Centre de référence dans le domaine de la quantification d’anticorps thérapeutiques et le suivi des immunothérapies en oncologie.
Le projet MADMAS associe quatre équipes de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon (IC-HCL), le laboratoire de pharmaco-toxicologie des HCL (Dr Jérôme GUITTON, coordinateur du projet MADMAS), le laboratoire de modélisation en pharmacologie de l’Université Lyon I et la société PROMISE Advanced Proteomics, représentée par Dorothée LEBERT, Directrice Scientifique.



All our news